Mes lectures en 2016

En 2015, j’ai consacré beaucoup de temps à la broderie et à d’autres trucs très sympas et je n’ai pas assez lu. Cette année, mon objectif est de mieux équilibrer mon temps libre, en donnant la priorité aux choses que j’aime vraiment faire.

Pour la lecture, un objectif: 1 livre par semaine.

Semaine 1 : J’ai fini ou plutôt arrêté de lire (après 325 pages) Montagnes d’une vie, de Walter Bonatti. C’est un immense alpiniste, mais un personnage terriblement antipathique, colérique, imbu de lui-même, limite paranoïaque. Son livre (chaque chapitre correspond à un moment fort de sa carrière) est mal écrit (mais c’est peut-être dû à la traduction), mal présenté (pas bravo les éditions J’ai Lu) et j’ai abandonné à 100 pages de la fin. Déçue.

Semaine 2 : – à venir -

2015, 2016, …

2015, une année bien étrange, faite de moments brillantissimes et de grosses crises de larmes.

2016 commence les pieds dans l’eau, mais la tête pleine d’idées et de projets. Go, go, go !

No bananas

What did he know? It was only now that he was starting to read history, having become intrigued by the fact that people not unlike him had, only a few decades before, been possessed by the fatal seriousness of murderous, mind-gripping ideologies. He’d only believed in pop. Its frivolity and anger was merely subversive; it delivered no bananas.

Hanif Kureishi, Collected Stories

Dans un ranch du Montana

J’ai fait du cheval et passé une semaine formidable avec des gens sympa.

image

Autre ville, autre pont

image

J’ai passé une semaine à San Francisco. C’était bien.