Tapisserie flamande et héros antiques

Une chouette expo à voir au musée Rath: Héros antiques – La tapisserie flamande face à l’archéologie.

Sont exposées de magnifiques tapisseries du 17ème siècle. Certaines sont tellement immenses que les salles du musée Rath ne sont pas assez hautes ! Il y a quelques très belles estampes aussi, qui ont servi de modèles pour la fabrication de ces tapisseries.

Ce que j’ai préféré: la finesse des détails, les couleurs chatoyantes, les éléphants de la tapisserie narrant la rencontre de Scipion l’Africain et Hannibal, et la tête très drôle de certains chevaux.

Je voulais prendre des photos, mais une des gardiennes m’a aboyé dessus dès qu’elle a aperçu mon téléphone portable, donc voilà…

[update (17 janvier): via Twitter (@MAHGenève), on me fait savoir que les photographies sans flash sont autorisées dans cette expo.]

[update (27 janvier): j'ai reçu un email très sympa de la responsable communication des MAH qui me précise que finalement, non, les photographies (avec ou sans flash) ne sont pas autorisées dans les expositions temporaires au musée Rath (notamment en raison de restrictions imposées par les personnes/institutions qui prêtent les œuvres). Donc voilà, pas de photos dans cette expo. Mais ça n'empêche pas d'apprécier ces sublimes tapisseries !]

N’oubliez pas que le musée Rath est gratuit le premier dimanche de chaque mois, sinon c’est 15.- Je vous recommande l’achat de l’Expopass: pour 30 ans pour l’année, il “permet d’accéder librement, et autant de fois que vous le souhaitez, à toutes les expositions du Musée d’art et d’histoire, du Rath, de la Maison Tavel et du Cabinet d’arts graphiques“.

Il y a des visites commentées (sans inscription préalable) les 26 janvier et 9 février prochains à 11h30.

2 commentaires sur “Tapisserie flamande et héros antiques

  1. Je crois bien avoir lu quelque part que l’interdiction de photographier sans flash dans un musée ne repose sur aucune base légale, au contraire. En tout cas en France. Il faudrait se pencher là-dessus un jour, c’est gavant ces interdictions inutiles.

    Sinon, très jolie expo en effet.

  2. En l’occurrence, j’ai trouvé la surveillante plutôt agressive quand elle m’a dit “C’est STRICTEMENT interdit” d’une voix assez forte pour que toutes les personnes autour entendent bien. J’étais mal à l’aise et du coup, je n’ai rien rétorqué.
    Mais les tapisseries restent magnifiques.

Commentaires fermés.